La saison des salons

Il y a toute une partie de l’année où j’ai l’impression d’habiter Porte de Versailles.

C’est une saison qui commence en novembre par le salon Créations et Savoir Faire, continue en février avec Aiguille en Fête, se poursuite en mars pour Aiguille en Fête pro, et l’année dernière j’avais même poussé jusqu’à la Foire de Paris, au mois de mai. Cette année, je me limite aux deux premiers, c’est déjà pas mal et il y a déjà tant à faire sur le site internet de WoolKiss en dehors de ces salons… C’est donc déjà la fin de ma saison Porte de Versailles, et comme je suis de celles qui n’aiment pas les fins, ça me laisse toujours un petit goût de nostalgie…

Cet univers si particulier de la Porte de Versailles qui m’était complètement inconnu il y a encore 2 ans, maintenant je le connais bien ! Et même si ces semaines à gérer le salon sont peut-être les plus fatigantes de l’année, c’est toujours un moment que je retrouve avec un plaisir immense. Chaque salon me fait penser à une colonie de vacances, ce moment de l’année tellement important dans une vie d’adolescent 😉

Il y a le moment des préparatifs les jours où les semaines qui précèdent , où tu essaies de ne rien oublier en te remémorant ce qui t’a manqué les fois précédentes, avec la même petite liste que pour faire sa valise avant de partir en vacances, sauf que là c’est un brin plus stressant si tu as oublié d’emporter quelque chose !

Il y a le moment du déménagement, la location du camion, les cartons à porter, les 4 étages à monter et descendre (les joies du bureau en plein Paris !), les meubles à monter, les pelotes à protéger, le tout à décharger à l’arrivée Porte de Versailles… Il y a ce moment où je suis forcément l’un des derniers stands à commencer le montage (hum, hum), celui où à chaque fois je me demande si on va vraiment y arriver cette fois, si tout va tenir, si je n’ai pas oublié quelque chose d’essentiel (la visseuse, le marteau, la machine à CB, la laine x ou y…), si … ?

Ce moment de doute quoi…

20160203_153218

Ce moment où sans mes parents je ne sais pas comment je ferai, où je me dis que l’entrepreneuriat c’est impossible sans être soutenu par ses proches, parce que c’est toujours eux qui sont là pour m’aider à (re)préparer les colis, (re)conduire la voiture ou le camion, à (re)charger et (re)décharger, à (re)apporter les cartons, (re)planter les clous, (re)monter les meubles, (re)accrocher la déco, (re)mettre en place les pelotes et les kits…

Et c’est comme ça qu’on arrive au moment magique où le stand prend forme, on commence à y voir plus clair, le stand complètement nu prend vie et commence à ressembler à quelque chose, l’espoir renaît !

C’est à ce moment-là que la colo peut vraiment commencer : retrouver les autres exposants qu’on n’a pas vu depuis le dernier salon, faire la bise 1 000 fois, prendre des nouvelles, découvrir des nouveaux stands et se promettre d’aller les voir quand on aura une minute (ce qui n’arrive jamais, bien sûr, mais ça à chaque fois je me re-fais avoir par cette idée-là), se rendre compte qu’on est déjà fatigué avant même d’avoir commencé, et foncer à la maison pour essayer de se reposer un peu avant d’attaquer le « vrai » premier jour.

IMG_8421

Le lendemain matin, c’est l’heure du stop à la boulangerie pour attraper au vol un gros sachet de chouquettes et du café au lait Starbucks (oui, j’ai mes bizarreries), les 2 ingrédients indispensables pour un matin réussi Porte de Versailles !

Courir avec les derniers paquets en remontant les escalators – parce qu’on ne va pas se mentir, je suis rarement très en avance ces matins-là – ouvrir le stand, et finir de tout installer en attendant les premiers clients, OUF !

IMG_8428

IMG_8427

Et là, ça y est c’est parti !

Retrouver les habitué(e)s, les « je vous ai vu au dernier salon« , les « alors ??? qu’est-ce qu’on fait comme atelier avec vous cette année?« , les « oh j’ai appris la nouvelle sur Instagram ou Facebook« , vos coucou juste pour le plaisir, vos sourires, vos chouquettes (merci !), vos anecdotes, vos bonnets, snood ou autre tricotés avec nos kits tricot qui font qu’on vous reconnaît de loin quand vous marchez dans les allées ❤

On ne va pas se mentir hein, sur les milliers de personnes qu’on voit sur ces salons, parfois il y en a qui sont un peu moins agréables, mais c’est tellement rien comparé à toutes ces bonnes ondes, toutes ces nouvelles rencontres, tous ces sourires, … MERCI A VOUS pour tous ces bons moments partagés qui boostent, font oublier la fatigue, les nuits trop courtes et le mal aux pieds !

P1100476

P1100469

Cette année, les 2 salons auxquels WoolKiss a participé étaient un peu particuliers.

Le premier, Création et Savoir Faire, parce qu’il est intervenu quelques jours seulement après le 13 novembre… ça se passe de commentaires je crois pour expliquer dans quel état moral, psychologique et physique on était au moment d’ouvrir le stand. Les larmes jamais très loin derrière les sourires on a pourtant passé 5 jours incroyables avec vous, on a réappris à vivre, on a beaucoup partagé d’émotions, de  « free hugs » et de gros bisous… C’est fou de partager tout ça avec des (presque) inconnus ! Vous avez été nombreux à nous remercier d’avoir maintenu notre présence au salon et les ateliers malgré tout, mais en vrai, c’est nous qui pouvions vous dire  merci d’être venus nous soutenir, de nous donner un peu de la chaleur humaine dont nous avions tellement besoin. On s’est nourris d’amour en pelotes pendant 5 jours, et franchement ça faisait du bien.

IMG_3003

unnamed (5)

IMG_2996

Pour le deuxième salon, Aiguille en Fête, qui vient de se finir dimanche, WoolKiss s’était associé à l’association Ninoo dont je vous ai déjà parlé, une association de soutien aux enfants autistes. Pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui aura lieu cette année le 2 avril, l’association organise un grand événement à Paris, et pour décorer le lieu, Ninoo a prévu un yarnbombing géant. Forcément, j’ai proposé de les aider sur ce projet, et pendant les 4 jours du salon, on a organisé le Marathon du tricot, où des dizaines et des dizaines de tricoteuses (et quelques tricoteurs^^) se sont relayées pour tricoter des carrés bleus, la couleur de l’autisme.

Voyez comme vous avez bien bossé !! Il faut dire qu’en plus de toutes les géniales tricoteuses de passage sur le salon, beaucoup d’entre vous sont arrivées avec leur sac déjà plein de leurs carrés bleus tricotés avec amour. On finit donc le salon avec 400 carrés tricotés pour Ninoo ! Un petit coucou au passage à toute la super team des bénévoles Ninoo, Pascale bien sûr mais aussi toutes les autres qui l’entourent si bien, et qui ont tant contribué aux succès de ce marathon ❤❤❤

P1100480

P1100460

P1100487

P1100492

P1100488

Last but not least, sur ces 2 derniers salons la team WoolKiss a commencé a bien s’étoffer, on est bien loin des débuts où j’étais toute seule à courir partout (avec déjà l’aide si précieuse de ma maman bien sûr) ! Merci à celles et celui qui ont ajouté leurs sourires à ces journées si intenses, je vous présente Zak, Nathalie, Héléna et aussi Sonia qui est venue en renfort (pardon pour celles de CSF, on a tellement pas vu le temps passer qu’on n’a pas eu le temps de prendre de photos!!).

Screenshot_2016-02-12-15-50-42

Screenshot_2016-02-12-15-51-34

Alors, cette saison étant finie, je vous donne RDV d’ici à la prochaine sur le site internet de WoolKiss, sur les réseaux sociaux (instagram, facebook ou twitter), et ici sur le blog pour les autres !

Wool Kisses à tous ❤

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Petites joies en vrac #4

Donc c’est officiel, je n’aurais JAMAIS le temps de raconter ici tout ce dont j’ai envie de parler! Alors voilà en vrac quelques-unes de mes (très) nombreuses petites joies de ces dernières semaines*…

  • Recevoir des mails qui parlent de « toute l’équipe WoolKiss« , ou du « service client de WoolKiss« , alors qu’en réalité WoolKiss ce n’est que moi (et de plus en plus ma maman, sans qui je ne m’en sortirais jamais pour les commandes… merci maman) … ça doit vouloir dire que WoolKiss c’est du sérieux, non ?
  • Trouver un matin la ligne 13 du métro entièrement coupée pour aller au boulot : voir tout le monde stresser, courir, paniquer, et me dire qu’en ce qui me concerne, personne ne m’engueulera au bureau, et que je vais plutôt en profiter pour faire un bout de chemin à pieds…
  • Avoir la tête pleine de nouveaux projets, ne pas réussir à fermer l’oeil de la nuit en pensant à toutes ces choses extra en préparation… et être super frustrée de ne pas pouvoir vous en dire davantage pour le moment !

Mais les plus grandes joies dans cette aventure, c’est décidément toutes ces rencontres – en vrai ou via Internet – que j’ai la chance de vivre grâce à WoolKiss :

1. Recevoir des messages adorables de clientes (et de non clientes aussi d’ailleurs): des messages encourageants, touchants, drôles, et toujours hyper motivants :

des mails intitulés « we love WoolKiss » (Merci Mylène), 

des « continuez a faire de si jolies choses. » (Merci Delphine),

des « je suis devenue une grande fan de WoolKiss » (merci Constance),

des « merci de m’avoir fait découvrir combien il est agréable de tricoter sans se prendre la tête ! Hâte de découvrir de nouveaux kits et de mettre au crochet ! <3 » (Merci Myriam)

et pardon à celles que je ne cite pas ici…

MERCI ❤❤❤

2. Découvrir par mail ou sur les réseaux sociaux vos photos une fois les kits tricotés, et portés:

le bonnet So Easy sur le blog Cpourki, un blog d’une maman et sa fille adorables, venues au Salon Aiguille en Fête (bravo pour vos photos les filles, elles sont tooop !)

93874941

Des photos du headband « Trois fois moi »

IMG_20140304_164558

Merci @MarieNicoAgathe via Facebook 🙂

IMG_20140304_164416

Merci @ClemBoulanger via Facebook 🙂

d’autres du  headband WoolKiss by Vert Cerise,

IMG_20140304_164518

Merci @Fouzia via Facebook 🙂

des photos du kit cadeau de naissance « Petit Patapon » – tricoté par de vraies débutantes, donc vous pouvez faire pareil !

myriam dubois

Merci à Myriam par mail 🙂

photo

Merci à Louise par mail 🙂

du snood « C’est-moi-qui-l’ai-fait »

Merci @missgabardine par Instagram

Merci @missgabardine par Instagram

et  du bonnet WoolKiss ❤ Hello it’s Valentine

Merci @jcvdsdaughter via Instagram

Merci @jcvdsdaughter via Instagram

et pardon à celles que j’oublie ou que je n’aurais pas vues…

3. Lancer un kit bonnet pour débutant avec la jolie Hello it’s Valentine, et partager avec elle un chouette atelier tricot.

Découvrir qu’à l’intérieur aussi Valentine est une très belle personne, généreuse, enthousiaste et passionnée. Me dire que décidément WoolKiss me gâte avec toutes ses rencontres…

20140222_182736

Accueillir dans cet atelier tricot le premier homme qui ne soit pas un de mes amis (!) et recevoir une photo quelques jours plus tard où il a presque fini son bonnet 🙂

4. Multiplier les ateliers tricot chez WoolKiss, à chaque fois y rencontrer des chouettes personnes, organiser le premier atelier tricot un soir de semaine, voir arriver plein de monde et passer une super soirée…

PhotoGrid_1393955935864

Et ce même scénario qui se déroule pour chaque atelier :

voir arriver des gens un peu stressés, se demandant ce qui va se passer, et persuadés qu’ils n’arriveront jamais à tricoter…

les regarder se détendre au bout de quelques minutes, réussir à faire leurs premières mailles, puis repartir avec un grand sourire, détendus et pas peu fiers,

et enfin, recevoir leur mail la semaine suivante parce que le kit est déjà presque fini 🙂

la preuve en image avec celles qui sont revenues le jeudi après un premier atelier samedi :

avec le bonnet

le bonnet WoolKiss <3 Hello it’s Valentine

le headband WoolKiss by Clones and Clowns

le headband WoolKiss by Clones and Clowns

5. Avoir un mur entier du bureau de WoolKiss recouvert de tous vos petits moutons réalisés au Salon Aiguille en Fête (le récit ici), et à chaque fois que je passe devant, repenser à ces 4 jours trop sympas passés en votre compagnie

20140304_193322~2

Continuer de recevoir vos photos de petits moutons que vous réalisez chez vous (en suivant mon modèle gratuit que vous pouvez trouver ici), et que vous pensez à partager (merci…).

kr

6. Ecouter les histoires de grand-mères de chacune pendant les ateliers, les surnoms, les souvenirs, les conseils donnés, … Parce que la majorité des débutantes a comme moi découvert le tricot avec sa grand-mère, ou a eu envie de s’y mettre en pensant à elle…

Inlassablement, à chaque fois, penser avec beaucoup d’émotion à la mienne de grand-mère, ma petite Bonne Mam, sans qui absolument rien de tout ça ne serait arrivé… Au milieu des rires et des bruits de l’atelier, prendre un instant pour regarder le canapé sur lequel on est train de tricoter, tous ensemble avec ces chouettes inconnu(e)s… ce canapé qui était justement le tien, sur lequel on tricotait toutes les deux en papotant… penser très fort à toi, à ce savoir-faire que tu m’as transmis pour rire, et qui est finalement devenu ma vie aujourd’hui… espérer que tu serais heureuse et fière si tu savais ma Bonne Mam…

* Je me rends compte que ce format de post de blog est involontairement inspiré du blog de Valentine, Hello it’s Valentine, avec ses post « 7 Things« . Loin de moi l’idée de me comparer à ce blog, juste je me rends compte qu’il y a tellement de choses à dire que les réunir est bien plus simple… Pardon Valentine donc, de te piquer ta bonne idée 🙂
** Je partage ici des photos qui ont été postées sur les réseaux sociaux avec un lien vers WoolKiss. Si vous êtes l’auteur d’une de ces photos et que vous ne souhaitez pas qu’elle soit relayée ici, dites-le moi simplement à contact@woolkiss.com, je la retirerai.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

La fête du tricot, WoolKiss, et un délicieux brin de cousette

Aujourd’hui, c’était la journée mondiale du tricot : un excellent prétexte pour tricoter, pour papoter, pour fêter les débuts de WoolKiss, et son site Internet qui finira bien par sortir un jour 😉

Un grand merci à tous ceux (oui “tous ceux”, pas “toutes celles”!) qui ont été de la partie !

C’était aussi une très bonne occasion pour faire un premier café-tricot chez Brin de Cousette, une chouette mercerie-salon de thé-lieu de couture que j’ai découvert il n’y a pas longtemps grâce à une amie (Léo, si tu m’entends, merci!).

image

On a fait honneur à ce “salon de thé bavard” en papotant tout l’après-midi, et au milieu de tout ça on a quand même réussi à avancer nos tricots.

Lucile a même fini son snood WoolKiss “C’est-moi-qui-l’ai-fait” qu’elle avait commencé en atelier.

Nicolas a brillamment prouvé que les hommes aussi peuvent très bien apprendre à tricoter!

Rosa a bien entamé son sac WoolKiss “L’été est là”

Et pour ceux qui n’ont pas pu venir aujourd’hui, pas d’inquiétude ! WoolKiss retournera très bientôt chez Brin de Cousette, pour d’autres cafés-tricot-papotage, mais aussi pour des ateliers-tricot où on commencera ensemble, et en douceur, vos kits WoolKiss!

Alors à très vite 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

« Alors ? c’est pour quand ce site Internet ? « 

Oui vous avez bien raison, c’est vrai que WoolKiss.com était prévu pour cette semaine… mais rassurez-vous, le site Internet est sur le point de sortir!

C’est juste que comme le beau temps cette année, WoolKiss aime se faire un peu désirer pour être sûr d’être vraiment très applaudi à son arrivée 😉

ALORS, QUE FAIT WOOLKISS PENDANT TOUT CE TEMPS ?

WoolKiss crée des nouveaux modèles, pour les petits et les grands, pour les débutants et les plus avancés,

WoolKiss tricote, tricote, tricote, tricote et tricote encore

WoolKiss teste, commande et reçoit des cartons de laine / d’aiguilles à tricoter / de pelotes de coton / de boutons / de boîtes / d’accessoires divers,

WoolKiss peaufine ses explications de tricot pour qu’elles soient vraiment bien claires,

WoolKiss organise des ateliers-tricot,

WoolKiss prend des photos, WoolKiss fait des vidéos,

WoolKiss  finalise son site Internet (et ça n’est pas une mince affaire!)

Rassurez-vous, WoolKiss ne s’ennuie pas!

Et pour que vous non plus, vous ne vous ennuyiez pas en attendant, voilà quelques photos de ce que vous pourrez tricoter très bientôt, chez vous ou avec moi en atelier tricot !

image

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Hier soir, c’était apéro tricot-techno !

Hier au Batofar (une péniche-bar branchée à Paris), c’était un cocktail plutôt inhabituel : un apéro tricot-techno!

image

L’apéro était organisé par les filles (super sympas) du webzine “In the Loop”, et il y avait une bonne trentaine de tricoteuses (vu la majorité écrasante de femmes hier, je n’ose pas dire “tricoteurs”!).

Moi qui essaie d’expliquer depuis des années à tout le monde que le tricot n’est pas ringard, alors qu’autour de moi les tricoteuses se font rares, je suis contente d’avoir trouvé des gens qui me donnent raison!

Et surtout c’était très sympa!

L’occasion de commencer à tricoter les magnifiques couleurs de coton WoolKiss que je venais de recevoir. image

Et surtout de rencontrer une fois de plus des filles très chouettes passionnées de tricot / crochet. C’est fou, elles sont toujours sympa les tricoteuses !

image

Dans mes bagages j’avais emmené Rosa (voir post précédent), qui ne décroche plus de ses aiguilles à tricoter depuis qu’elle a tricoté ses 2 premiers snood WoolKiss! Et hop, voilà comment on rend quelqu’un accro au tricot en deux temps, trois mouvements 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Un rayon de soleil, et des pelotes WoolKiss plein mon salon, que demander de plus ?

Aujourd’hui est un grand jour!

Et pas seulement parce que pour la première fois depuis longtemps, on a enfin droit à un rayon de soleil (quelle chance! un rayon de soleil en plein mois de mai, non là vraiment on est trop gâtés!). 

C’est surtout un grand jour parce que les cartons de laine WoolKiss sont arrivés, et envahissent en beauté mon (tout petit) salon!

image

image

Dans mon salon, et dans mes cartons, plein de belles laines ultra-douces,

image

plein de couleurs à assortir selon ses goûts, 

image

plein de cotons aussi – parce que l’été viendra un jour, j’y crois encoreimage

plein de couleurs douces pour bébés,

image

et surtout… la promesse que je vais bientôt pouvoir ouvrir le site Internet de WoolKiss !

Patience, plus que quelques jours, mais il faut que tout soit fin prêt pour vous mes chers (futurs)tricoteurs et (futurs)tricoteuses 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Vous croyez tout savoir sur le tricot ?

Le tricot revient à la mode aussi bien chez les jeunes que chez les moins jeunes, on a un succès fou quand on tricote dans le train, les cafés ou les parcs… Mais malgré tout, c’est fou tout ce qu’on peut encore entendre sur le tricot !

Il y a bien sûr l’idée selon laquelle ”le tricot, c’est un truc de mamies”,

mais il y a aussi “oulala, le tricot je pourrais pas, c’est trop compliqué pour moi”.

Ou bien “qu’est-ce qu’on fait en tricot à part des chaussettes et des gros pulls ?”.

Ou encore “le tricot, c’est pour l’hiver”.

Mais le tricot aujourd’hui a bien changé! Vous serez peut-être surpris de découvrir des facettes que vous ne soupçonniez pas.

Le tricot, c’est aussi ça :

Une manière originale de faire des graffitis

image

… ou de rhabiller les arbresimage

Un outil moderne pour la déco de votre appart

image

Une autre manière de plaisanter sur l’actualité

image

(allez voir http://delitmail.blogspot.com/ c’est extra)

Un accessoire de mode qui rend votre ordinateur hyper-tendanceimage

(image: Marie-Claire Idées)

Laissez-vous surprendre, le tricot n’a pas fini de vous étonner !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Décidément, les week-end prolongés sont propices au tricot !

Bravo à Rosa qui a fini son snood WoolKiss “Mon Bijou de Laine” !

image

J’adore sa version star incognito avec les lunettes de soleil 🙂

A qui le tour ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

le premier snood d’Ophélie

Ça y est, déjà une première réussite pour l’atelier tricot de la semaine dernière !

Bravo à Ophélie qui a magnifiquement réussi son snood WoolKiss “C’est-moi-qui-l’ai-fait” ! Qui a dit que débuter le tricot était long et difficile ?

image

Je vous attend pour le prochain atelier tricot ! contact@woolkiss.com

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Premier atelier WoolKiss

Ce week-end, c’était le premier atelier tricot de WoolKiss ! 

Objectif pour mes 3 courageuses : apprendre à monter les mailles, et à tricoter en point endroit pour commencer leur snood C’est-moi-qui-l’ai-fait! Et surtout papoter autour d’un café / thé / coca / bière…

image

Pour ceux qui ne le savent pas, le snood, c’est l’accessoire de mode idéal pour se mettre au tricot : des grosses aiguilles, de la laine épaisse et ultra-moelleuse, qui pardonne les quelques erreurs inévitables pour les débutants 😉 Et le résultat : un col ultra-doux comme un bisou dans le cou…

Elles sont reparties avec leur petit sac WoolKiss contenant leur ouvrage déjà bien avancé, à poursuivre chez elles, et moi j’attends avec impatience leur photo de leur snood fini pour vous montrer le résultat!

Si vous souhaitez participer au prochain atelier, envoyez-moi un mail en cliquant sur le lien en bas de la page “vous avez des questions ? envoyez-moi un message” !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail